Accueil arrow Nouvelles arrow Rapport moral AG 2016
Rapport moral AG 2016 Version imprimable Suggérer par mail

Rapport moral présenté à l’A.G. du 21 mai 2016

Nous fêtons cette année  les dix ans de notre association (J.O. en juin 2006 et assemblée constitutive en septembre 2006).

En 2015 le nombre de « sympathisants » de notre association a nettement augmenté, 138 personnes ont réglé la cotisation. En 2014, 109  personnes seulement l’avaient payé. (116 en 2013 et 96 en 2012). Cependant cette augmentation correspond aux dons par chèque fait lors des concerts. Il y a donc sans doute moins de personnes qui resteront fidèles à l’association. Dans l’ensemble, vous avez été très généreux puisque  6 personnes ont fait des dons de plus de 300 euros, 33 de 100 € ou plus et 29 de 50 € ou plus. Vous pourrez le constater dans le bilan financier 2015 que nous présentera Eric.

Le Conseil d’administration s’est réuni cinq fois depuis notre dernière A.G. : 10 juin, 7 octobre, 7 décembre 2015 et 3 février et 25 avril 2016. Le   concert prévu en février avec le chanteur touareg Nabil Othmani a finalement été annulé, le travail de préparation demandé trop important par rapport à un apport financier incertain.

Nous avons envoyé au mois d’octobre 2015 le numéro ISSALAN n° 12 donnant les nouvelles de nos actions. Au mois de mars nous avons édité une nouvelle plaquette actualisant nos données. Vous pourrez la prendre au cours de l’A.G.

Franck Giazzi et Alain ont fait plusieurs conférences ; Franck au Groov’Art à Grenoble le 18 juin, puis à Megève en décembre et à Grenoble le 3 février dernier. Alain à St Paul de Varces en septembre, à Grenoble le 3 février puis à Chabrillan le 8 avril. Celles-ci font entrer un peu d’argent dans la caisse et  amènent de nouveaux adhérents. Du 20 au 24 juillet, Alain représentera N’Mitaf aux journées sahariennes de St Poncy en Auvergne où se rendent plusieurs de nos adhérents.

Le projet de jumelage avec l’école de Chabrillan a été réactivé mais avec l’école primaire de Souloufet; en effet le CM1/CM2de Tchicolanène a été déplacé dans un campement voisin (à In Wager). Le Directeur de Souloufet, Mr Tofo a envoyé fin décembre tout un dossier avec lettres, dessins de ses élèves et les élèves de Chabrillan leur ont répondu en avril. J.L. Berthouze nous a adressé un rapport à ce sujet.. Vous trouverez aussi en annexe la liste des familles de Sélioufet et de Tchicolanène que nous avons aidées en 2015.

Nous avons continué notre aide pour le loyer des étudiants de Tin Telloust qui ont actuellement une maison plus vaste à Niamey. Ils ont accueilli en septembre dernier deux nouveaux étudiants  Alhassane Ahmed et Ahmed Seidina. Vous trouverez en annexe la liste des étudiants que nous aidons avec les études qu’ils font en 2015- 2016.

Nous soutenons toujours Ibrahim (Jacky) qui a repris la 2° année de prépa aux grandes écoles à Chambéry et a débuté les concours le 25 avril. Rhoumour Tchilota, originaire de Tin Telloust accomplit avec satisfaction le Master 2 de géographie à Grenoble ; nous devons  l’aider jusqu’à fin juin. Franck Giazzi est son tuteur.

En 2015, le C.A. a décidé que notre aide à des étudiants venant en France ne pouvait en aucun cas être généralisée ; nous n’oublions pas que notre « vocation » est d’aider les écoles des deux campements du Nord Niger ainsi que l’aide aux étudiants inscrits à l’université de Niamey avec le souhait maintes fois exprimé et réitéré de faire un effort pour  la scolarisation de jeunes filles. A ce propos nous devons envisager si nous  allons donner suite à la proposition de M. Tofo, Directeur de l’école de Souloufet, de soutenir Mariama Ibrahim, une fille de cette école actuellement en 3° au collège Tamgak d’Iférouane et qui devrait commencer au Niger des études d’infirmière.

Nous recevons régulièrement des nouvelles des étudiants que nous avons aidés. Alitinine de Tin Telloust, après le stage qui a suivi ses études à l’ENA de Niamey, est maintenant professeur d’histoire-géographie-français dans un collège d’Agadez, Aminata et sa fille vont bien. Elle a le BTS et prépare sa licence. Elle a déposé des dossiers partout dans l'espoir d'avoir au moins un stage. Mahmoud continue à ses frais un Master d’informatique à Niamey. Serge Mohamed dont la tutrice était Michèle Poncelet est logisticien avec le PAM (Programme alimentaire mondiale) et en même temps fait un master en logistique. Ahamok vit aux Etats Unis à New York. Il est marié à une touarègue du Mali  et a deux enfants.   Mahadi travaille pour Orange-Niger à Agadez.

Amoumène Haidara, titulaire d’un Master de droit international a présenté en vain sa candidature à la députation à Agadez ; il veut lancer dans l’Aïr  la culture du safran. Nous  l’accueillons à Plan de Baix pour  notre Week-End du mois des 21/22 mai.

 
Suivant >